L'acupression ou Digipuncture



 

L’acupression est considérée comme une technique de massage qui permet de préserver la santé et de traiter certaines douleurs. C'est une méthode sans effets secondaires, facile, qui permet de se traiter soi-même. Elle active les défenses naturelles de l’organisme, modifie le flux énergétique et stabilise la santé. Elle équilibre aussi le niveau d’énergie en dénouant les blocages, en évacuant le trop plein et en compensant les vides. Ainsi, il en résulte une harmonisation énergétique et un bien-être physique.

 

L’acupression ou digipuncture (digitopuncture) est une technique de massage issue de la médecine traditionnelle chinoise. Cette technique de massage est employée depuis plus de 6000 ans. Elle servait plus particulièrement à prévenir et soulager de nombreuses douleurs du quotidien. C’était le cas des hommes, courbés dans les rizières, qui utilisaient des points précis pour soulager leur dos fortement sollicité. L’acupression met aussi en évidence l’importance de développer son énergie vitale pour garder la santé et donc de la prévention en MTC. « Se préoccuper de sa santé quand on est déjà malade, c’est comme si l’on cherchait la source quand on est déjà assoiffé » proverbe chinois.

Source : photo Sir Kiss, Common Wikimedia

A chinese doctor in a village.


 

Les expressions chinoises qui correspondent à l’acupression est Zen Jui et Ching Luo. Elles signifient « réseau soyeux des chemins étroits » et renvoient clairement aux voies énergétiques et ses méridiens de l’Homme. L’acupression est plus douce que l’acupuncture qui elle, est réservée aux spécialistes.

 

Il y a peu, les effets bénéfiques de l’acupression étaient contestés. Aujourd’hui, suite à des recherches médicales, biologiques et en physique, on lui reconnait sa faculté à activer les défenses naturelles de l’organisme, à modifier la respiration et à amplifier la production d’antalgiques (endorphines) dans le corps. De plus, la microscopie électronique a permis de mettre en évidence la particularité et la structure spécifique de la peau, localement, au niveau des points d’acupuncture.

 Source : image Common Wikimedia


 L’acupression utilise environ 360 points alors qu’en acupuncture, il y en a plus d’un millier. Ils se trouvent en général sur les méridiens énergétiques et on peut les classer de la manière suivante :

 

  • Points d’harmonisation : ils se trouvent au début et à la fin de chaque méridien. Une stimulation "harmonise" les organes et les zones qui sont attribués à ces points. Ils ont un réel intérêt dans le cadre de la prévention.
  • Points d’activation : il y a un point d’activation pour chaque méridien. Il permet de libérer l’énergie en cas d’insuffisance.
  • Points de sédation : la stimulation de ces points permettent une action apaisante en dispersant les énergies.
  • Points spéciaux : on les trouve parfois en dehors des méridiens classiques et une stimulation permet de remédier à certains troubles du système énergétique.

Dans notre cas, la stimulation des points se fera avec les doigts (digipuncture). Il est à noter que la stimulation peut également se faire avec des aiguilles (acupuncture), avec des moxas (chaleur avec la moxibustion) ou avec un rayon laser.

 

Comment exercer la pression sur le point ? La technique la plus simple et la plus employée est de faire un massage avec le pouce ou l’index. On place le bout du doigt sur le point et l’on masse doucement en faisant un petit cercle. On peut également tapoter rapidement sur le point avec le bout du doigt de l’index ou du majeur (voir l'EFT). Massez le point pendant 2 à 4 minutes pour les adultes et 1 minute pour les enfants.

acupuncture moxa

Source : photo Common Wikimedia
Acupuncture et Moxa.


 

 

Il existe d’autres techniques mais nous ne les aborderons pas ici. Rappelez-vous toutefois que le mot massage vient de l’arabe (massa) qui signifie « contact et attention ». L’acupression se fait donc avec délicatesse et concentration.

 

Dans le même esprit, vous pouvez lire l'article sur "le Jin Shin Jyutsu" ou sur "les points gâchettes" de la rubrique
"Se Soigner".

N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires : 0