Les 2 miroirs, le blanc et le noir


Voir l'introduction aux 2 miroirs de ce dossier.

D’après Bardon, la connaissance de notre propre personne est la première tâche à entreprendre. Tout système d’initiation, quelle que soit la tradition, exige cette acquisition préalable. Pour cela, dans le livre « la véritable Initiation magique », Bardon propose à l’étudiant de réaliser les deux miroirs du psychisme. Il s’agit d’un miroir « blanc » avec nos qualités et d’un miroir « noir » qui liste nos défauts. Le but de ces 2 miroirs est de mieux se connaître, de se disséquer psychiquement et de réaliser une véritable autocritique pour que rien ne soit plus caché. Bardon considère cet exercice comme un lavage du psychisme. Ensuite, l’étudiant doit attribuer un élément (Feu, Eau, Air, Terre) à chaque défaut ou qualité. Ainsi l’étudiant est en mesure de reconnaître quel(s) élément(s) prédomine(ent) chez lui, que ce soit pour les qualités (blanc) ou pour les défauts (noir). Cet exercice, qui en réalité était une véritable méditation sur soi, devait durer de 2 à 4 semaines selon Bardon.

 

 

Pour plus de simplicité et sachant que vous ne souhaitez sans doute pas y passer 1 mois ou que vous n’avez pas la prétention de vouloir devenir Mage, nous vous proposons un tableau avec une liste de qualités et de défauts préremplie. Vous pouvez ainsi réaliser votre propre autocritique. Vous pouvez également demander à un proche sincère de le faire pour vous et découvrir comment l’on vous perçoit (attention risque de zizanie) . Outre le fait que cet exercice permette de faire le point sur soi, vous découvrirez que la simple lecture de mots peut déjà suffire à secouer et bousculer votre psychisme. N’hésitez pas à lire certaines définitions car l’on pense connaître le sens des mots mais peut-être pas aussi précisément et profondément qu’on le croit (surtout pour les défauts...).

 

Ensuite, vous pourrez déterminer si certains éléments sont prédominants en vous. Cela sera sans doute le cas. Idéalement il faudrait tendre à l’équilibre car privilégier un élément implique d’en délaisser un autre. L’équilibre est source de bien-être en sa demeure.

 

Les 2 miroirs : qualités et défauts

Devenir-Zen.fr les 2 miroirs
Devenir-Zen.fr les 2 miroirs

Définitions des qualités et des défauts

 

Adroit : qui exécute avec précision et opportunité les gestes nécessaires à la réussite de ce qu’il veut réaliser. Qui fait preuve de finesse d’esprit, de savoir-faire, d’habilité dans ses démarches, ses relations.

 

Ambitieux : qui a un désir ardent de posséder quelque chose ou quelqu’un. Qui a un désir ardent de gloire, d’honneurs, de réussite sociale. Qui a la prétention de réussir.

 

Angoissé : qui éprouve une grande inquiétude, anxiété profonde née du sentiment d’une menace imminente mais vague.

 

Apathique : qui fait preuve d’indolence, mollesse, passivité.

 

Arrogant : qui manifeste à l’égard des autres, un orgueil méprisant.

 

Assidu : qui est présent constamment ou qui s’adonne sans discontinuer à une occupation.

 

Audacieux : qui ne connaît ni obstacle, ni limite, courageux.

 

Autodiscipliné : qui s’impose de lui-même une discipline sans contrôle extérieur.

 

Avare : qui se plaît à accumuler l’argent et restreindre les dépenses. Rq. avare de son temps.

 

Avide : qui désire quelque chose avec voracité, passion ou impatience. Rq. Cupidité = avidité d’argent.

 

Bon : qui a de la générosité, de la bienveillance, qui est porté à faire le bien.

 

Condescendant : qui affiche une supériorité méprisante à quelqu’un. Qui accorde une faveur et fait sentir qu’il pourrait la refuser.

 

Coquet : qui a un aspect soigné, élégant et gracieux.

 

Cordial : qui manifeste une bienveillance, une sympathie sincère.

 

Dédaigneux : qui manifeste un mépris orgueilleux (de haut, estime excessive de soi).

 

Déloyale : qui n’est pas inspiré ou qui n’obéit pas aux lois de la droiture, probité et honneur.

 

Démonstratif : qui manifeste ouvertement ses sentiments, sans retenue.

 

Dévoué : qui se consacre entièrement, qui se sacrifie.

 

Egocentrisme : tendance à ne considérer que son point de vue et ses intérêts propres.
Rq. constitue la caractéristique essentielle de la pensée des enfants de 3 à 7 ans.

 

Egoïsme : attachement excessif porté à soi-même et à ses intérêts, au mépris des intérêts des autres.

 

Empathique : qui a la faculté intuitive de se mettre à la place des autres, de percevoir ce qu’il ressent.

 

Enjoué : qui est d’une gaité aimable. Qui manifeste de la bonne humeur.

 

Enthousiaste : qui éprouve une émotion intense à propose de quelqu’un ou quelque chose et qui se manifeste par des signes extérieurs d’admiration, de contentement, d’exaltation.

 

Estime : qui a une opinion favorable de quelque chose ou quelqu’un. Que l’on respecte, considère.

 

Extraverti : qui manifeste ouvertement et extériorise ses émotions, ses sentiments, ses réactions.

 

Flegmatique : lent et impassible (négatif), calme et qui domine ses réactions (positif).

 

Franc : qui agit de façon claire, sans équivoque ni arrière-pensée. Qui parle sans détour, ni dissimulation, qui ne cache pas sa pensée.

 

Habile : qui exécute avec adresse et compétence quelque chose de ses mains.

 

Hardi : qui ose agir en dépit des risques, des difficultés, qui ne se laisse pas intimider.

 

Hautain : qui est orgueilleux, arrogant et d’un abord difficile.

 

Honnête : qui agit avec droiture et loyauté. Qui agit, parle conformément à sa pensée, qui est de bonne foi.

 

Hypocrite : qui dissimule son caractère ou ses intentions véritables, se présenter sous un jour favorable pour inspirer confiance.

 

Hystérique : qui est excité et nerveux jusqu’à l’irresponsabilité. Dénote une excitation extrême.

 

Impassible : qui montre un calme imperturbable, qui ne laisse pas voir son émotion, ses sentiments.

 

Impertinent : qui cherche à choquer par la liberté, le caractère déplacé, l’insolence de ses manières, de ses paroles.

 

Impulsif : qui agit sous la poussée d’une force irrésistible, en l’absence de toute volonté réfléchie.

 

Jaloux : qui éprouve un vif sentiment d’envie devant l’avantage, le succès de quelqu’un d’autre. Qui est très attaché à conserver ou préserver ce qu’il possède.

 

Las : qui éprouve une fatigue physique ou morale, qui manifeste un manque d’énergie.

 

Loyal : qui est inspiré ou marqué par l’honneur, la droiture.

 

Mélancolique : qui éprouve une tristesse vague.

 

Méprisant : qui juge quelqu’un ou sa conduite moralement condamnable, indigne d’estime ou d’attention. Qui ne tient aucun compte de quelqu’un ou quelque chose.

 

Modeste : qui est modéré dans l’appréciation de soi-même, exempt d’orgueil et de vanité.

 

Nonchalant : qui manque de zèle, d’ardeur, d’énergie.

 

Nostalgique : regret attendri ou désir vague accompagné de mélancolie. Tristesse et langueur causées par l’éloignement.

 

Objectif : qui est impersonnel et qui existe en dehors de l’esprit. Impartial, détaché, neutre, juste, scientifique.

 

Orgueilleux : qui a un sentiment exagéré de sa propre valeur, estime de soi-même. Qui porte à se mettre au-dessus des autres.

 

Passionné : qui a un goût très vif pour quelque chose, qui manifeste avec violence ses sentiments

 

Pervers : qui est enclin à faire le mal et qui le tente par des moyens détournés. Instinct sexuel qui se manifeste par un comportement anormal.

 

Présomptueux : qui a une idée trop avantageuse de soi-même ou une confiance excessive en soi.

 

Rationnel : qui agit ou pense avec logique, raison, bon sens, méthode.

 

Réservé : qui montre de la prudence et de la discrétion.

 

Romantique : qui manifeste une prédominance d’idéalisme et de sentimentalité.

 

Sobre : qui agit avec modération. Qui montre de la mesure, de la réserve, de la modération.

 

Sociable : qui se lie facilement aux autres et avec qui il est agréable de vivre.

 

Spontané : qui agit de lui-même ou sans avoir été sollicité. Qui agit sans calcul et sans réflexion. Qui obéit à ses premières impulsions. Qui exprime sans détour ce qu’il pense.

 

Superficiel : qui reste à la surface des choses, qui manque de profondeur, qui est vite fait.

 

Taciturne : qui reste volontiers silencieux et renfermé, qui n’est pas d’humeur à faire la conversation.

 

Tempéré : qui agit en atténuant ou affaiblissant la violence ou l’intensité.

 

Têtu : attachement obstiné à ses opinions, à ses décisions. Entêtement excessif. Qui refuse d’obéir.

 

Tolérant : qui agit ou juge avec indulgence et compréhension. Qui admet chez les autres des manières de penser et de vivre différentes des siennes propres.

 

Vaniteux : qui s’admire soi-même et demande l’admiration des autres pour ses qualités réelles ou supposées.

 

Vantard : qui aime se vanter de ses propos.

 

Versatile : qui change facilement d’opinion, qui est sujet à des volte-face subites.

 

Volubile : qui parle beaucoup, très vite et avec aisance.

 

Zélé : qui s’acquitte de son travail ou se met au service d’une idée avec conscience, ardeur et empressement.

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires : 0