Qi Gong Zhan Zhuang


Le Zhan Zhuang Gong est une posture statique de Qi Gong. Elle est également un exercice de santé de la médecine traditionnelle chinoise. La traduction littérale signifie « se tenir droit comme un poteau ». Toutefois on lui donne aussi le nom plus commun de « posture de l’arbre » ou posture dite « d’embrasser l’arbre ». Au Japon cette posture est également connue sous le nom de Ritsu Zen signifiant méditation debout.

 

A la base, il y a plus de 2000 ans, il s’agissait d’un art antique de maîtrise du Yin et du Yang, permettant aux hommes "véritables" de soutenir le ciel et de soulever la terre, de respirer l’énergie essentielle, de concentrer l’esprit et rester jeune (Classique interne de l’empereur jaune). Par la suite, c’est devenu une méthode d’entrainement aux arts martiaux chinois car elle développe l'efficacité des mouvements, la concentration, la force et un bon alignement structurel du corps.

 

Zhan Zhuang I Chuan l'abre

 

La posture (en réalité il y a plusieurs variantes) bien que semblant statique est à la fois mobilité/immobilité, tension/décontraction (ou aussi Yin/Yang, interne/externe, dureté/douceur, vide/plein). Elle permet de nourrir l’esprit, de renforcer le mental, de fortifier la structure du corps et d'augmenter la force physique. La posture prévient et guérit de nombreuses maladies et troubles car elle favorise la circulation du sang, réveille et revivifie le métabolisme, les organes, les cellules. La médecine chinoise estime que la posture favorise la circulation dans les méridiens, harmonise le Qi et facilite le changement Yin/Yang.

 

La posture de l'arbre en public, source image Common Wikimedia


La pratique de la posture de l’arbre nécessite d’apprendre à connaître son corps et d'apprendre à relaxer chacune des parties de l’organisme (sentir, apprécié et détendre). Le corps sera à la fois relaxé et ferme, juste ce qu’il faut pour maintenir la posture. Ce juste tonus, ajouté à une posture du corps alignée et des articulations arrondies (non bloquées) permettra la libre circulation de l’énergie et des fluides dans le corps et ainsi nourrir, nettoyer, revigorer notre organisme en profondeur.

 

Le maintien de la posture, pas évident au début, est rapidement douloureux et inconfortable (douleurs, membres insensibles, sensation de froid, tremblements, coup de chaud, nervosité…). Mais progressivement, l’esprit doit travailler à relaxer le corps et à relâcher peu à peu les tensions (l’esprit se concentre sur les zones pour les apaiser et les détendre). Souvent la douleur et la tension feront progressivement place à une détente. Le corps mobilise, pour compenser, des muscles de la posture endormis que vous n’aviez plus l’habitude d’utiliser. Pour cela, la pratique devra être progressive en durée et régulière.

 

La posture de l’arbre n’est pas miraculeuse mais elle améliore la santé avec une action significative sur les troubles posturaux et les douleurs diverses. Elle peut diminuer les troubles voir conduire à un retour à la normale. Dans tous les cas, la posture de l’arbre améliorera notre état général et cela sans véritable contre-indication. Trouver la bonne posture, correcte et idéale, ne doit pas être source de tension. Avec patience, l’équilibre (énergétique) se recréera au fur et à mesure et le pratiquant trouvera de lui-même sa position idéale avec le temps. La posture pourra sembler ridicule au début mais il serait contre-productif de vouloir forcer au début.

 

 

Le cercle complet, ci-contre, est un exercice avancé pour ceux qui maîtrisent déjà les 3 premières positions. Le cercle représente les 5 positions de base du Zhan Zhuang et la série permet une circulation d'énergie maximum.

 

Les débutants commenceront avec la première position (2 minutes) puis la deuxième position (5 minutes) en terminant de nouveau avec la première position (2 minutes). Cela a l'air facile mais vous verrez que rester debout immobile n'est pas si simple que cela ! C'est un vrai exercice de relaxation active qui demande clairement de savoir calmer son mental.

 

-Première position, la posture "Debout" ou "Wu Chi"

-Deuxième position, la posture "Tenir le ballon"

-Troisième position, la posture "Tenir le ventre"

-Quatrième position, la posture "Se tenir dans le courant"

-Cinquième position, la posture "Tenir le ballon devant le visage"

Images ci-contre et photos ci-dessous, source : le livre "La voie de l'énergie" de Lam Kam Chuen, ed. Le courrier du Livre.

Zhan Zhuang ou la posture de l'arbre

Posture de l'arbre ou "tenir le ballon". Zhan Zhuang.
La deuxième position ou posture "tenir le ballon"
Posture Wu Chi ou posture Debout. Zhan Zhuang.
La prmière position ou posture "Wu Chi"


N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires : 0