Le Chakra Racine



 

Le 1er Chakra - Le Chakra Racine 

Le 2ème Chakra - Le Chakra Sacré (à venir)

Le 3ème Chakra - Le Chakra du Plexus Solaire (à venir)

Le 4ème Chakra - Le Chakra du Coeur (à venir)

Le 5ème Chakra - Le Chakra de la Gorge (à venir)

Le 6ème Chakra - Le Chakra Frontal (à venir)

Le 7ème Chakra - Le Chakra Coronal (à venir) 

Chakra Racine - 1er chakra – Survie et sécurité

Chakra Racine - www.devenir-zen.fr

Le premier chakra, le chakra "Racine" ou "support de la racine" (traduction littérale de Muladhara), est situé à la l’extrémité de la colonne vertébrale au niveau du coccyx. Certains ouvrages l’indiquent plutôt au niveau du périnée entre le sexe et l’anus (plexus pelvien).

 

Le chakra Racine est associé à la digestion inférieure et à la circulation sanguine. Il gouverne les organes génitaux, les glandes surrénales, la vessie et le colon (partie terminale), la colonne vertébrale, les hanches, les jambes et les pieds.

 

 

Il est le premier des chakras inférieurs et siège à la base de la colonne vertébrale. C’est de là que se réunissent et partent les 3 Nadis principaux (Sushuma, Ida et Pingala), ces canaux d’énergie subtile qui véhiculent l’énergie vitale à travers le corps.

Source Pixabay
Source Pixabay

 

Le chakra Racine nous relie à la Terre, il nous ancre physiquement dans notre corps et nous fournit la force vitale nécessaire à la vie. Il puise sont énergie dans le champ magnétique du noyau de la Terre, stimule les pulsions agressives liées à la survie, ancre notre esprit dans la réalité matérielle et établit notre existence matérielle.

 

Assurer la satisfaction de nos besoins primaires

Le premier chakra, le chakra racine est d’une importance primordiale ! C’est d’ailleurs par lui qu’il faut commencer lorsque l’on cherche à travailler sur les chakras pour son épanouissement personnel.

 

C’est en Muladhara (chakra Racine) que se trouve la source de la volonté de vivre et de survivre, celle qui procure force, pouvoir, recherche de stabilité, droit de vivre, sécurité intérieure et instinct de croissance (déploiement dans l’espace).

 

Il est effectivement le centre énergétique de la survie. C’est en lui que réside le désir premier qui est de rester en vie et la peur première qui est celle de mourir. C’est donc lui qui détermine notre réponse face au danger par la fuite ou la lutte. Il est responsable de la satisfaction de nos besoins primaires de base comme se nourrir, s’hydrater, dormir ou se reproduire. Il stimule aussi nos besoins de sécurité comme de disposer d’un foyer où l’on peut se sentir en sécurité et se détendre. Aujourd’hui, on pourrait compléter avec nos besoins de sécurité financière, de possessions matérielles, de se vêtir et de sexualité autre que la procréation. Ce chakra est en lien avec la matière, le monde physique et notre attachement à la matière.

 

Lorsque nos besoins primaires ne sont pas satisfaits, nos glandes surrénales sont sur-sollicitées pour assurer nos défenses internes et fournir un maximum d’énergie afin de survivre. Si la situation ne s’arrange pas, cela peut finir par épuiser notre chakra (et nous par la même occasion).

 

Ce chakra est le premier à se développer dans notre vie et c’est lui qui génère nos premières émotions. Il reflète alors plus tard nos croyances (peurs) et notre éducation (satisfaction de nos besoins).

 

Ce chakra joue également un rôle au niveau de notre intégration sociale et de notre conscience collective. Il motive notre propre survie mais également celle de l’espèce. Pour cela, il stimule notre besoin d’appartenance à une famille (une tribu) qui apporte la sécurité de la vie en groupe. C’est lui qui intime ce sentiment d’appartenir à une famille (la nôtre et celle de l’humanité).

 

Il est notre lien avec la Terre et le monde physique

 

C’est par ce chakra de la Base, orienté vers le bas, que nous captons et intégrons l’énergie de la terre, que nous nous relions à la force terrestre (énergie tellurique). Il enracine l’individu en le reliant aux énergies terrestres qui pénètrent dans le corps au niveau des pieds (creux de la voûte plantaire). C‘est ainsi que puisons notre vitalité dans la terre.

Source Pixabay
Source Pixabay

 

Ce chakra représente l’ancrage à la terre, le lien avec le monde physique. Et plus nous sommes ancrés, plus nous avons de la vitalité et plus nous pouvons rayonner dans le monde physique. C’est lui aussi qui nous aide à bien garder le contact avec la réalité, l’ici et le maintenant et les choses concrètes de la vie. Cette énergie nourricière qui émane de la terre, force première qui nous anime, est souvent représentée sous la forme d’un serpent, la Kundalini.

 

La Kundalini est le principe de l’énergie féminine sacrée, la déesse Chakti. Son objectif est de s’unir au principe masculin, Shiva (sommet de la tête). Pour cela, elle doit donc monter le long de la colonne vertébrale et passer à travers chaque chakra pour venir réaliser l’union du féminin (la Terre) et du masculin (le Ciel) dans le chakra couronne. C’est là une des raisons d’être du Yoga qui signifie Union.

 

Comme notre corps physique qui constitue notre enveloppe la plus dense en contact avec le monde physique, le chakra Racine ou chakra de la Terre est notre lien avec le monde de la matière.

 

Il est à la base de notre pyramide énergétique

 

Ce chakra serait particulièrement faible (sous-actif) dans nos sociétés actuelles. Nous avons effectivement tendance à renier notre côté animal un peu dégradant pour privilégier l’intellect très valorisé. Pourtant, il est à la base de notre pyramide énergétique ! 

Source Pixabay
Source Pixabay

 

Avec ce chakra sous-actif, nous avons tendance à être rêveur, déconnecté de la réalité, déconcentré, stressé, anxieux et désorganisé. Nous avons le sentiment de manquer et cherchons alors à compenser (boulimie, agressivité, jalousie…). Nous menons alors une quête insatiable de possessions matérielles. L’homme qui vient sur Terre doit s’intégrer au monde physique et à la matière mais il doit prendre garde ne de pas se faire piéger par la matière (matérialisme).

 

Lorsque ce chakra est fermé (sous-actif), la personne peut faire preuve d’agressivité, de colère, de jalousie ou de violence. Cela n’est que la conséquence d’un fort sentiment d’insécurité ou de crainte de ne plus pouvoir satisfaire ses besoins primaires (manque).

 

Muladhara est aussi gouverné par la peur ! Pour être en harmonie avec lui, nous devons apprendre à dominer nos peurs. Ou plutôt, oser les regarder en face tout en restant calme pour les laisser glisser puis se dissiper.

 

Ce chakra harmonieux génère au contraire de la confiance en soi, de la stabilité physique et émotionnelle. Il favorise un bon ancrage physique et énergétique en apportant solidité, force, équilibre et faculté d’adaptation. Il participe à notre vitalité avec un bon fonctionnement hormonal de notre organisme (surrénales). Et surtout, de son bon fonctionnement dépendra le bon fonctionnement des autres chakras.

 

Muladhara est la base sur laquelle sont posés tous les autres chakras ! Il est le socle de la vie ! S’il n’est pas équilibré, nous manquerons alors de stabilité et d’ancrage pour tous les autres. C’est pourquoi, tout développement personnel devrait donc commencer par ce chakra.

 

Un chakra racine harmonieux

 

Un chakra Racine sain est plein d’entrain, adaptable et reste ancré malgré les changements.

 

Le rôle du chakra racine est d’assurer notre survie mais pas de nous empêcher de vivre ! Harmoniser son premier chakra revient à surmonter ses peurs primales (animales). Nous devons bien sûr prendre en compte les mises en garde du premier chakra lorsqu’elles sont fondées. Car c’est lui qui guide notre instinct de survie depuis la nuit des temps. Mais, se laisser dominer par des peurs anticipées, lointaines ou imaginaires n’a pas réellement d’intérêt et cela ne fait que nous paralyser, nos pires craintes risquant ainsi de devenir réalité.

 

Un individu qui est gouverné par ce chakra est souvent confronté à des leçons de vie qui portent sur la sécurité où le désir d’atteindre la sécurité physique ou financière. Il travaille donc durement pour obtenir cette sécurité ou l’approbation des autres. Confronté à l’avidité, l’envie, la sensualité et la colère, il doit apprendre à s’en libérer.

 

Ce chakra est harmonieux lorsqu’on a réussi à développer certitude, force intérieure et générosité. Il procure alors un sentiment de sécurité et de bien-être. Il restaure le flux énergétique dans le corps physique, aide à dissiper le stress et à libérer les émotions. On sent que l’on dispose, au fond de soi, d’un appui solide en toute circonstance. Il n’est pas gouverné par la peur de manquer ou de mourir. Les autres ne sont pas des étrangers effrayants. Le premier chakra nous stabilise en nous faisant garder le contact avec la réalité et le concret (il canalise les énergies cosmiques vers le plan physique).

 

Ce chakra est bloqué si l’on vit dans l’insécurité, plein de soucis et de peurs. Le monde qui nous environne et nos activités ne nous correspondent pas. Nous éprouvons de la difficulté à concrétiser nos projets, nos rêves. Nous sommes convaincus que nous n’avons pas la force de surmonter les difficultés, nous nous sentons menacés et nous craignons l’avenir. Nous avons des difficultés d’argent ou des soucis matériels. Ou nous pouvons simplement souffrir d’une sensation de manque. Faire du stock de réserves ou voire même voler peuvent alors rassurer momentanément. Nous pouvons également compenser cette sensation par l’abus de nourriture, de drogues ou simplement acquérir des biens matériels avec avidité. Il est dit également que ce centre est le siège des peurs de ceux qui nous ont précédé. Nous aurions donc hérité de certaines peurs et croyances de nos ancêtres.

 

La volonté de vivre

Symboliquement, le chakra Racine est représenté par un éléphant. C’est un animal tranquille, fort, résistant, persévérant et fiable. Ce colosse a été (est) d’une grande aide pour les travaux quotidiens des hommes (porter, déplacer, tirer…) et il nous a aidé (aide) à mieux supporter la vie et à nous épanouir. L’éléphant peut aussi faire preuve d’une énergie vigoureuse et puissante qui une fois libérée emporte tout sur son passage.

Source Pixabay
Source Pixabay

 

L’humanité en général est surtout contrôlée par la volonté de vivre et d’exister. Cette volonté instinctive et inconsciente de vivre est localisée dans Muladhara. C’est par son influence que nous décidons de vivre ou de mourir, de comment survivre ou comment nous épanouir. Nous pouvons également canaliser l’énergie vitale de ce chakra pour réaliser nos objectifs et cesser de percevoir la Terre comme une prison.

 

Les glandes surrénales se composent des corticosurrénales et des médullosurrénales. Ces glandes sécrètent des hormones indispensables à la vie (aldostérone, cortisol, adrénaline). L’adrénaline est l’hormone de l’émotion, de la vigilance cérébrale et de la mise en alerte de l’organisme face aux chocs ou aux agressions. Certains endocrinologues considèrent notamment les surrénales comme des glandes de combat et de conservation de l’espèce.

 

Le cortex (partie périphérique de la glande surrénale) a plusieurs fonctions : 

-maintient des taux équilibrés d’acidité et d’alcalinité  dans les cellules (corticostéroïde),

-libère des acides aminés,

-favorise la formation du glycogène hépatique et du glucose (carburant énergétique),

-surveille l’activité cardiaque et la pression artérielle,

-contrôle le flux d’adrénaline qui alimente notre réflexe de lutte ou de fuite.

 

Cette émission d’adrénaline peut nous maintenir actifs dans certaines situations voire même nous sauver la vie. Les reins eux-mêmes renferment une force ancestrale. Leurs bons fonctionnements nous permettent notamment de rester ancrés dans la vie.

 

Ce chakra de la Terre nous procure donc la volonté de survie personnelle, il nous incite à nous battre pour notre sécurité et notre bien-être, il nous pousse à prendre soin de nous tout en cherchant le confort et tout en évitant la souffrance. C’est pourquoi, ce chakra se doit d’être solide, ferme et stable. Car il est la fondation sur laquelle nous allons nous développer. Il est d’une importance cruciale dans l’élaboration d’une base psychologique et physique pour notre vie. Telle une racine, le chakra Racine a pour but de nous servir de fondement dans la vie physique.

 

La manque d'ancrage est un réel problème de notre société et peu de gens peuvent prétendre être ancré en permanence. Le chakra Racine est lié à la survie et notre société hyper protectrice avec son confort et ses assurances n'aident pas. De plus, le stress permanent et la suractivité fatiguent nos glandes surrénales (chakra sur-actif).  Celui qui est réellement ancré et en contact avec les énergies telluriques nourrissantes ne connaît pas la fatigue ou alors se ressource en un clin d’œil !

 

Sources :

Les livres :

Le corps subtil, Cyndi Dale
Le petit livre des Chakras, Ambika Wauters

Bioénergie, Stéphane Cardinaux

Le guide essentiel des chakras, Swami Saradananda

Chakras, guide pratique d'éveil intérieur, Dominique Coquelle

Recherche sur les chakras, Dr Hiroshi Motoyama

Les Chakras, ce qu'ils sont vraiment, Stéphane Le Colas

La toile de l’éveil, Iom Kosta

Yoga et Ayurveda, David Frawley

Les sites internet :

www.energie-sante.net

www.jour-après-jour.com

www.entrecieletterre1.net

www.ateliersante.ch

www.reikiorigines.com

www.bonheuretsante.fr

www.unancha.com

www.clefdubienetre.fr

www.uneviezen.com

www.yogamrita.com



N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires: 0