Psychologie : les émotions et la loi des 5 éléments



Devenir-Zen.fr la loi des 5 éléments

Cycle d’engendrement : lorsque la mère est vide, elle ne nourrit pas le fils, lorsque le fils est en excès, il épuise la mère.

 

Cycle de domination : lorsqu’un élément est équilibré, il contrôle et régule un autre élément (effet de régulation) (flèche verte).

 

Cycle de contre-domination : lorsqu’un élément est en excès, il agresse un autre élément (effet pathologique) (flèche rouge)

 


  •  Donc pour une attitude feu en carence (pas d’enthousiasme) il faut adopter une attitude bois. Prendre en main les choses, se secouer en quelque sorte. Le bois nourrit le feu. La mère nourrit le fils (cycle d’engendrement).
  • Mais pour un comportement feu en excès (excitation et dépression), il faut adopter une attitude eau et stimuler l’eau. Acceptation et adaptation permanente. L’eau contrôle et éteint le feu. L’eau domine et contrôle le feu (cycle de domination). 

 

 

A chaque élément correspond une manière d’être, une motivation et une émotion :

Devenir-Zen.fr les 5 éléments

 

Attention, les émotions ne doivent pas être vues uniquement que comme négatives ou positives.

 

 

Une colère équilibrée est saine. Elle nous permet de nous secouer (colère contre soi), nous permet de ne pas tout accepter (savoir dire non) ou de désirer mieux faire.

 

La joie est positive mais trop de joie rime avec surexcitation. Un trop plein de joie peut également nous faire perdre pied (folie des grandeurs). Au contraire, sans joie, la vie manque d’attrait.

 

Il n’est pas bon d’avoir des soucis, mais en connaître ou en avoir connu nous ouvre à la compassion, à l’empathie et à la recherche de sympathie. On a envie de partager ses soucis et d'aller vers les autres. L’émotion « soucis » doit aussi être considérée comme la capacité de « réflexion ».

 

La tristesse équilibrée doit être considérée comme une certaine réserve et discrétion. La tristesse symbolise le repli sur soi, l’instinct de conservation. La tristesse passagère et équilibrante nous ouvre à une juste participation dans le monde. Ni introverti, ni extraverti.

 

La peur équilibrée est également saine car elle rend prudent et contribue à notre instinct de survie. La peur peut également nous donner de la force ou nous donner la capacité d’un changement rapide.

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires : 0