Les 4 éléments et notre tempérament


La théorie des humeurs correspond à l’application à la médecine de la théorie des 4 éléments. C’est Galien qui a formulé cette théorie en décrivant les 4 humeurs : bile, pituite ou atrabile, sang et lymphe. Ces 4 humeurs étaient considérées comme étant à l’origine des maladies lorsqu’elles sont altérées ou en surabondances.

 

 

Popularisée ensuite par Hippocrate, la théorie des humeurs fut l’une des bases de la médecine antique. Le corps est constitué des 4 éléments fondamentaux (Air, Feu, Eau et Terre) et tout déséquilibre entraine des « sautes d’humeur ».

 

Devenir-Zen.fr les 4 éléments
Galien et Hyppocrate

Galien et Hyppocrate

Gravure de l'ouvrage D. Stolcius von Stolcenberg, 1624, Viridarium chymicum, Francfort-sur-le-Main. Représentation des 4 éléments. De gauche à droite : la terre, l'eau, l'air et le feu



Devenir-Zen.fr les 4 éléments

 

Depuis Ptolémée, la théorie des humeurs sert également à définir les profils psychologiques en Astrologie et à avoir un aperçu rapide de la psyché d’un individu. Dans le cadre de l’Astrologie, c’est la répartition des planètes qui détermine l’équilibre ou non des Eléments. Comme Bardon l’affirmait, les Eléments peuvent également avoir deux polarités. L’eau positive et active est vivifiante et nourricière. L’eau négative et passive est dissolvante et destructive. Il ne faut pas considérer cette bipolarité positive et négative comme une manifestation du bien et du mal. La graine a besoin d’eau pour germer et grandir. La plante a besoin d’eau pour pourrir et retourner à la terre.

 

4 profils psychologiques qui donnent de la couleur en Astrologie

 

« C’est quand nous rencontrons l’aérien (air) besoin de détachement associé aux hauts et bas émotionnels de l’eau, ou le besoin de stimulation et de changement soudain du feu associé aux stables structures terrestres (terre) que nous commençons à voir dans le symbolisme un reflet de l’émouvante expérience humaine »

 

Devenir-Zen.fr les 4 éléments

Les individus particulièrement marqués par l’élément Eau et/ou Terre (contraction) sont plus introvertis que ceux influencés par le Feu et/ou l’Air, en ce sens qu’ils ont une vie intérieure plus forte et qu’ils ne se laissent pas aller à projeter leur énergie essentielle vers l’extérieur imprudemment et sans réfléchir. En échange, cela leur permet de s’assurer des bases solides, avant de se lancer dans l’action. Les individus Feu et/ou Air (expansion) sont d’avantages portés sur l’expression de soi, car ils laissent les choses « sortir », déversant leur énergie et leur substance vitale sans compter. Les signes de feu par l’action et les signes d’air par les rapports sociaux et l’expression verbale.

 

 

Devenir-Zen.fr FEU

Le FEU symbolise l’énergie et l’intuition. Il est donc dynamisme, moteur, mouvement, intensité, chaleur, action et enthousiasme.

 

La personne marquée par le Feu possède un tempérament bouillonnant, impulsif, toujours en action. Son élan vital est si fort qu’il devient égocentrique, préoccupé seulement de ce qui l’anime, sans considération pour autrui. Il n’aime pas s’embarrasser de considérations qu’il juge secondaires. Sa volonté est implacable mais son manque de maîtrise peut lui nuire. Il n’aime pas qu’on lui résiste et il s’emporte facilement.

 

Le Feu exprime le principe vital au pouvoir réchauffant et irradiant qui peut se traduire par l’enthousiasme, la foi, l’encouragement et le désir de s’exprimer soi-même (ego marqué).

 

Quand un homme ou une femme est sous l’influence du Feu, il ou elle développe la volonté. Psychologiquement on y trouvera le développement du courage et la volonté menant à l’action. Dans le cas d’une influence prédominante, la personne est dynamique, enthousiaste, combative. Le potentiel d’énergie est indomptable et toujours disponible pour des actions démesurées.

 

Avec une carence en élément Feu, l’individu manque de confiance en soi. Il se laisse aller à la mélancolie, percevant l’existence sous un jour morne. Il éprouve beaucoup de difficulté à mettre ses idées en action.

Source : photo Dirk Beyer, common wikimedia

 

Devenir-Zen.fr TERRE

La TERRE symbolise le contact avec le monde matériel et la sensation. Elle est donc solidité, lenteur, concrétude, réalisme, persévérance.

  

La terre symbolise la stabilité et la continuité. Elle met l’accent sur la nécessité de se réconcilier avec un monde dur et sans complaisance. Construire, cristalliser et perfectionner sans cesse. Un individu fortement marqué par cet élément montre de l’endurance, de la patience et de la détermination. Il ne craint jamais les labeurs qui l’entraînent loin. Il est en relation avec le monde matériel, le monde concret. Il peut devenir possessif, obstiné, attaché à ses acquisitions et à ses possessions. Les individus « Terre » montrent un accord avec le monde des formes physiques, ainsi qu’une aptitude pratique à utiliser et à améliorer le monde matériel. La personne est ici pour apprendre la patience et l’autodiscipline face aux contraintes du monde matériel.

 

Une carence de cet élément provoque un manque de réalisme et de sens pratique, l’impossibilité de se placer dans l’ici et maintenant avec toutes les contraintes que cela implique.

Source : photo Rafaela Chadud, common wikimedia

 

Devenir-Zen.fr AIR

L’AIR symbolise la sociabilité et la pensée. Il est donc communication, échange, pensée, adaptation, contact.

 

 

L’Air, c’est le monde des idées et de la cérébralité, des théories et spéculations voire des utopies. Il s’agit aussi d’un monde ou l’abstraction est reine. L’Air se rapporte donc aux sensations de l’esprit, à la perception et à l’expression. Curiosité sans fin ; détachement et perception claire. L’air a conscience du fait qu’au-delà de lui-même réside l’inconnu.

 

 

Les personnes marquées par l’Air apprennent à développer la vivacité et la clarté des perceptions. Elles sont championnes pour échafauder des raisonnements et leurs opposés exacts. Ils s’avèrent donc capables de prouver tout et son contraire. Avec un élément Air prédominant, la personne est curieuse, intellectuelle, jouant avec les idées. Elle recherche les rapports humains et, instable, elle présente des difficultés à se fixer. Elle manifeste aussi un besoin de renouveau sur le plan des sentiments et des idées, des activités et des divertissements.

 

 

Les personnes manquant d’Air vivent trop dans l’émotion, l’action ou le monde matériel sans s’interroger. Elles se montrent incapables de mettre des distances avec ce qu’elles vivent pour y réfléchir.

Source : photo Pierre Bénard, common wikimedia

 

Devenir-Zen.fr EAU

 L’EAU symbolise le sentiment. Elle est donc impression, émotion, affectivité, imagination.

 

 La finesse de perception caractérise les individus que l’Eau marque. Ils sentent et pressentent leur environnement et leur entourage. Ils sont fragiles et ont besoin d’être rassurés sur les sentiments qu’on éprouve à leur égard. Ils peuvent se laisser noyer par leur ressenti si les autres éléments font défauts.

 

 L’esprit Eau est extérieurement celui de la chaleur, intérieurement celui de l’imagination et de l’intuition. De par sa qualité sensible et pénétrante, la première fonction de l’eau est de sentir. Les individus Eau symbolisent donc le principe refroidissant et curatif de la sensibilité, la réactivité émotionnelle et l’empathie avec les autres. Une personne principalement influencée par l’Eau est là pour apprendre l’amour inconditionnel malgré une profonde vulnérabilité face au monde des émotions (hypersensibilité). L’inconscient domine cette personne qui est à la merci de ses émotions, de son intuition et de son imagination. Elle tente de fuir ses obligations et les tâches astreignantes de l’existence.

  

Une carence en Eau se traduit par une méfiance exacerbée vis-à-vis des sentiments, voire une implacable froideur. On refuse d’accorder le moindre crédit à la réceptivité et à ce qui en découle (rationalité niant les phénomènes parapsychologiques par exemple).

Source : photo Malene Thyssen, common wikimedia

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires : 0