Le Chakra Sacré



 

Le 1er Chakra - Le Chakra Racine 

Le 2ème Chakra - Le Chakra Sacré

Le 3ème Chakra - Le Chakra du Plexus Solaire (à venir)

Le 4ème Chakra - Le Chakra du Coeur (à venir)

Le 5ème Chakra - Le Chakra de la Gorge (à venir)

Le 6ème Chakra - Le Chakra Frontal (à venir)

Le 7ème Chakra - Le Chakra Coronal (à venir) 

Chakra Sacré - 2nd chakra - Santé et Bien-être

Chakra Racine - www.devenir-zen.fr

 

Le second chakra, le chakra sacré est localisé dans la zone pelvienne juste en dessous du nombril. Il est situé entre le pubis et le nombril (à environ 4-6cm sous le nombril et autant vers l’intérieur).

 

Le chakra Sacré gouverne les organes génitaux, les gonades (testicules ou ovaires), le système digestif et urinaire, l’intestin grêle (avec ses fonctions d’assimilation), les lombaires et les reins. Il est aussi en lien étroit avec la régulation de notre système immunitaire.

 

Il englobe notre santé physique et notre bien-être émotionnel. Il contrôle notre capacité à jouir physiquement de la vie et il influence notre sentiment de mériter une belle vie. Ce chakra régule notamment notre appétit pour la nourriture (et la boisson !), le sexe et les plaisirs.

 

Le chakra sacré est également appelé Svadhisthana en sanscrit ce qui signifie « lieu de douceur ». Ce chakra est effectivement associé au bien-être physique, à la joie de vivre et aux plaisirs de notre vie sur Terre en général. Il nous encourage à profiter des rythmes et des cycles de la vie. Le plaisir aide à la détente et soulage les tensions. Le plaisir est aussi une forme d’harmonie entre les sens et les émotions. 

 

Source Pixabay
Source Pixabay

Une énergie qui pousse à la relation

Svadhistana signifie aussi « résidence du moi » ou « chez-soi ». Ce Chakra amorce le développement de notre individualité. Il est le besoin instinctif de développer une personnalité particulière et d’entrer en contact avec autrui (énergie sexuelle). Il nous encourage donc à développer notre personnalité, à créer et évoluer, à combler notre besoin d’amour et de douceur. C’est l’énergie du chakra Sacré qui assure la survie de l’espèce humaine en nous incitant à la relation et la reproduction (attirance).

 

Ce deuxième chakra marque profondément nos rapports avec autrui. Et celui dont le chakra sacré fonctionne harmonieusement est à l'aise dans sa peau, ouvert aux autres et particulièrement face aux personnes du sexe opposé. Ses sentiments sont spontanés, ses actions créatrices, sa vie sexuelle est harmonieuse.

 

Selon notre vécu et notre capacité d’intégration de ce chakra, il influence notre aisance et notre confort face au contact physique mais aussi notre façon de prendre soin de nos proches, de nos enfants ou de nos relations. Il contient en essence notre lien avec notre mère dans notre enfance (ou la personne qui nous a materné) mais également notre relation avec le sexe opposé durant cette même période. L’expression de ce chakra sacré est donc teintée par notre enfance ainsi que de la façon dont nous avons été materné et choyé. En effet, le manque de tendresse et de contacts corporels durant notre enfance peuvent par exemple déséquilibrer la sexualité à venir.

 

Sensations et émotions

 

C’est à travers ce chakra que l’on s’épanouit. Il est lié à la joie de vivre et au désir !

La force vitale (ou sexuelle) se « colore » en joie de vivre qui suscite le besoin de relation, le désir d’aller de l’avant, qui stimule le plaisir, le goût de la vie, la satisfaction de nos « appétits ». Le lâcher-prise fait d’ailleurs partie d’un des enseignements de ce chakra. Il nous aide à accepter et apprécier au travers de nos perceptions ce qui nous est donné et l’impermanence des choses.

Source Pixabay
Source Pixabay

Svadhisthana est considéré comme le siège de nos émotions et il contribue à notre capacité à ressentir les choses (nos perceptions). Et, le verbe qui résume au mieux ce chakra est « je ressens ». Il s’agit des émotions que nous ressentons par rapport aux Autres (nos proches, nos amis, notre famille…) mais aussi celles en lien avec notre passé ou notre futur. Ces émotions nous guident et nous permettent de savoir ce qui est bon pour nous. Les réprimer, c’est bloquer l’énergie et limiter leurs mouvements dans le corps. A l’inverse, le mouvement libère l’énergie et peut soulager d’un blocage émotionnel. Ce chakra est également associé à la capacité de soigner en ayant recours aux perceptions physiques.

 

Si ce chakra est associé au monde des émotions, il n’en reste pas moins physique. Il est l’expression brute de notre spontanéité et il représente notre « enfant sauvage ». Son énergie se manifeste par la créativité dans tous les domaines. Cela va de la procréation à la création purement artistique et abstraite. C’est ce chakra qui crée un pont entre notre « être » primitif et l’expression « brute » de notre Ego. 

 

Il est notre pouvoir créateur

 

Le crocodile est le symbole animal de ce chakra. Il réside invisible sous l’eau, tels nos désirs qui attendent l’occasion de s’exprimer. Quand le crocodile sort de l’eau cela peut être autant pour prendre un bain de soleil que pour tuer (polarités Yin et Yang). En effet, dans ce chakra réside une énergie sexuelle, une force génératrice ou destructrice.

Source Pixabay
Source Pixabay

Le chakra Racine avec l’élément Terre est stable et immobile. Ce premier chakra représente les racines de l’existence et la stabilité. Le chakra Sacré est lui associé à l’élément Eau qui est fluide, mobile. Ce second chakra pousse au mouvement intérieur et extérieur et à nous exprimer par la créativité.

 

Ce chakra stimule effectivement notre connaissance et notre créativité physique, artistique et sexuelle. Autant l’artiste peut extérioriser l’énergie du second chakra pour créer avec ses tripes, autant le guerrier peut utiliser cette énergie pour combattre, le magnétiseur pour guérir. Le yogi, lui, la canalise pour la faire monter vers les chakras supérieurs. Quelle que soit l’utilisation de cette énergie sexuelle, il s’agit de l’énergie de base (chakra racine, Muladhara) qui monte puis est contrôlée et transformée par le second chakra Svadhisthana.

 

Les Japonais appellent ce centre le « hara ». Il est le centre de notre « pouvoir personnel ». En médecine chinoise, ce centre peut aussi être associé au Tan Tien. Certains le travaillent intensément pour mieux le contrôler et y accumuler de l’énergie (Yoga, Qi Gong…). En effet, ce chakra conditionnerait notre réserve d’énergie vitale.

 

La puissance de l'énergie sexuelle

 

Svadhisthana est aussi appelé chakra sexuel car on l’associe bien évidemment à la sexualité et à la reproduction (cela n’est en réalité qu’un de ses aspects). D’ailleurs, le crocodile, animal symbolique de ce chakra, évoque un grand potentiel sexuel. Ce centre est associé aux organes génitaux (testicules et ovaires) et c’est pourquoi on lui donne parfois le nom de chakra sexuel. Cela d’autant plus qu’il régule tout ce qui touche au plaisir, à la sensation, à la sensualité, à la sexualité et à la procréation.

 

Ce chakra est le siège des énergies sexuelles, de la fertilité liée au symbole de l'eau, de la fécondité en tant qu'acte de création. Il est le chakra de l’Eau et le ventre féminin n’est-il pas le berceau aquatique de l’enfant à naître ? Malheureusement, la sexualité est aujourd’hui bien souvent soit réprimée (religion, croyances…), soit exploitée (pornographie, viol de guerre…). Certains affirment que plus la sexualité est taboue dans une société, plus celle-ci est violente.

 

Un chakra Sacré harmonieux ou pas

Un chakra Svadhisthana harmonieux incline à une expression spontanée, naturelle et authentique de ses émotions et cela sans filtre de l’intellect. Les cris, les pleurs et les rires ne sont pas retenus ni refoulés. Il incite aussi à prendre soin de nous, à avoir envie de partager et à assouvir nos plaisirs (ce qui ne veut pas dire tous les satisfaire !). Ainsi nous nous montrons spontanés et joyeux. Nous sommes pleinement satisfaits par nos actes et ce que nous possédons.

Source Pixabay
Source Pixabay

 

Un bon fonctionnement de ce chakra offre également une sexualité épanouie avec un plaisir physique et partagé. Nous sommes à l’aise avec la nudité et bien dans notre peau. Nous nous sentons autonome dans la gestion de notre énergie vitale et vivons en paix avec nos émotions tout en cultivant le recul nécessaire.

 

Dans certains cas, le chakra peut être harmonieux mais peu rayonnant du fait d’une puissance créatrice contrariée car non-reconnue voir inhibée par le passé (par nos parents par ex). La culpabilité entrave également le bon fonctionnement de notre second chakra. Il est alors la cause de nos chagrins et de nos faiblesses.

 

Pour certains, ce chakra sera hyperactif comme si en surface des émotions passées cherchaient à s’exprimer. Nous sommes alors souvent en quête d’émotions ou nous y accordons trop d’importance. Cela peut également mener à une sexualité hyperactive (la puberté est une période ou le chakra Sacré peut être hyperactif). Un adolescent au chakra Sacré hyperactif qui vit dans une famille rigide (ou aux préceptes religieux strictes) peut à force bloquer son énergie sexuelle et engendrer une somnolence des émotions. Il risque ensuite de faire preuve d’une froideur sexuelle voire d’éprouver des difficultés à reconnaître sa propre valeur.

 

Un individu qui est gouverné par ce chakra (hyperactif) préfère souvent se consacrer aux choses de la vie « plus élevées » comme l’art, la poésie ou les activités créatives en général. Cela est admirable mais il se sent aussi attiré par la sexualité, la sensualité voire l’abandon aux plaisirs qui peuvent ainsi l’entraîner vers la frivolité et l’égoïsme pur. Amour et réjouissance risquent alors de se transformer en sautes d’humeur et en instabilité émotionnelle. Tel un papillon qui vole de fleur en fleur (de joie en joie), il lui est difficile de rester longtemps au même endroit. Il est alors important pour lui de se discipliner et d’équilibrer son besoin d’expériences. Car un chakra Sacré trop ouvert incline à la gourmandise, à l’excès avec parfois des comportements débridés voire immatures (tout ou rien et trop d’attachements aux plaisirs, à la richesse, à la matérialité).

 

Le chakra peut être sous-actif si les émotions sont (ont été) refoulées. Nous pouvons alors rencontrer une certaine difficulté à trouver du plaisir dans la vie ou à considérer que nous le méritons. Nous pouvons éprouver des difficultés à nous laisser toucher émotionnellement et physiquement. Nous pouvons également rencontrer des problèmes avec la nourriture, le sexe, le plaisir physique, l’eau. Cela peut conduire à un manque d’initiative, d’enthousiasme et à une peur de l’inconnu.

 

En effet, lorsque le chakra Sacré est bloqué et sous-actif, il rend insensible, indifférent, rigide. Nous sommes tristes et frustrés. Nous pensons ne pas être assez bien, ne pas être désirable. Nous pouvons alors manquer cruellement d’entrain et d’envie d’agir physiquement. Nous préférons nous isoler des autres et refuser les plaisirs offerts par le monde extérieur. Certains chercheront à se faire remarquer, à s’affirmer avec excès pour obtenir de l’attention.

 

Le manque de sensibilité, la mélancolie, un sentiment désabusé résultant d’un chakra faible peut provoquer un sentiment de manque. Ce chakra peut alors aussi être le siège d’addictions de toutes sortes. A noter que ce second chakra est fortement impliqué dans deux grands fléaux de notre société que sont les traumatismes (il les retient) et les addictions.

 

Un chakra d'une grande influence

 

Ce chakra est l'un des trois chakras qui peuvent être directeur ! Cela signifie qu’il peut diriger notre vie et avoir une influence considérable sur notre personnalité et notre comportement. L’énergie sexuelle est l’une des plus puissantes dont dispose l’être humain ! Elle nous offre un pouvoir personnel d’une grande puissance qui nous oblige à trouver le bon équilibre entre discipline et lâcher-prise afin que nos actions soient justes et saines.

 

Le chakra Sacré, symbole du Yin et Yang, évoque le mouvement et le changement constant. La Vie est mouvement, un changement permanent résultant des forces opposées en quête d’équilibre que sont le Yin (féminin réceptif) et la Yang (masculin créatif). C’est l’attraction de ces polarités qui est la source du mouvement et des changements dans l’univers.

 

Sources :

Les livres :

Le corps subtil, Cyndi Dale
Le petit livre des Chakras, Ambika Wauters

Bioénergie, Stéphane Cardinaux

Le guide essentiel des chakras, Swami Saradananda

Chakras, guide pratique d'éveil intérieur, Dominique Coquelle

Recherche sur les chakras, Dr Hiroshi Motoyama

Les Chakras, ce qu'ils sont vraiment, Stéphane Le Colas

La toile de l’éveil, Iom Kosta

Yoga et Ayurveda, David Frawley

Les sites internet :

www.energie-sante.net

www.jour-après-jour.com

www.entrecieletterre1.net

www.ateliersante.ch

www.reikiorigines.com

www.bonheuretsante.fr

www.unancha.com

www.clefdubienetre.fr

www.uneviezen.com

www.yogamrita.com



N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires: 0