Les copains et leurs influences


L’importance du groupe d’amis pour la construction identitaire

Source Pixabay
Source Pixabay

 

Au cours de l’adolescence, la vie sociale occupe une place importante. Les parents comptent toujours et gardent leur influence mais l’ado consacre de plus en plus de temps à son groupe d’amis. Il élargit son groupe social et y devient plus sensible. En effet, l’attachement et l’identification aux groupes d’amis sont désormais aussi importants que l’attachement et l’identification aux parents ou à la famille. C’est d’ailleurs ce groupe d’amis qui aide l’ado dans le processus d’individuation et de séparation d’avec ses parents. Le groupe d’amis est donc nécessaire au bon développement de l’adolescent, son adaptation sociale (règles, normes, valeurs différentes) et à la construction de son identité. Cela permet également à l’ado de tester de nouvelles façons d’entrer en relation avec les autres. Mais il ne faut pas non plus oublier que certains groupes ou leaders peuvent avoir une influence négative au point que l’ado puisse en perdre son identité.

 

Le groupe d’amis participe à la construction de Soi et aide à devenir autonome. L’ado apprend à gérer différents groupes avec différentes valeurs, croyances ou influences. Il s’interroge alors sur ce qui le rapproche des autres ou le rend différent, ce qu’il doit faire pour se faire accepter et s’il est prêt à se conformer aux attentes du groupe.

 

L’adolescent recherche aussi l’amitié qu’il peut parfois idéaliser. Ainsi, chez le meilleur ami, il trouvera du soutien, de l’affection ou une certaine forme de validation aux nombreuses questions qu’il peut se poser. L’ado recherche souvent un ami « miroir », un double de lui, quelqu’un de similaire (dans les comportements positifs mais aussi négatifs). Cela le rassure sur lui et ses pensées. Parfois cet ami peut aussi être le complémentaire ou celui que l’on aimerait être. Dans tous les cas, l’ami rassure et donne le sentiment d’être important pour un autre et de ne pas être sans valeur.

 

Durant l’adolescence, l’amitié évolue. Au début, l’ado à des amis pour « faire ensemble » puis cela évolue vers une amitié plus intime, de « partage réciproque de situations intenses ». Une amitié plus intime avec des contacts fréquents implique « plus de confiance » et cela explique que les amitiés peuvent aussi d’autant plus vite se détériorer voire se rompre. Après 17 ans, cette amitié « passionnelle » s’émousse et l’ado devient plus distant avec ses amis. Il accepte que les autres puissent être différents. Il s’émancipe et veut montrer sa différence. La sexualité s’éveille. Cette amitié intense où l’ado a vécu confiance, jalousie, possessivité… prépare à une nouvelle forme d’amitié qui est la relation amoureuse.

 

L’adolescent et l’influence des amis


 

Les adolescents sont très sensibles à leurs amis et cela d’autant plus lorsque cet ami est populaire aux yeux de tous. N’oublions pas qu’à cette période le regard d’autrui est très important. Un ado qui appartient à un groupe avec un leader charismatique et populaire est parfois capable de faire n’importe quoi pour être bien vu du chef. Il peut s’agir d’une soumission aveugle à la morale d’un groupe pour avoir bonne conscience ou simplement parce que la soumission au chef sécurise, déculpabilise et lève des inhibitions. Il peut également faire passer avant le conformisme aux normes de la culture adolescente. A noter qu’un ado en présence de ses pairs prendra souvent plus de risques qu’en étant seul ou avec ses parents.

 

Pour un ado, le fait d’adopter le même comportement que ses amis, cela rehausse son statut social et cela d’autant plus s’il a un statut social de bas niveau. En effet, il peut souffrir d’une faible estime de soi, d’avoir besoin de récompenses (sociales) ou simplement de ne pas arriver à résister à l’influence de ses pairs.

 

L’adolescent peut perdre son identité au profit d’une identité de groupe et adopter un comportement qu’il n’aurait jamais eu tout seul. Il est donc probable qu’un ado qui fréquente des délinquants le devienne à son tour. Heureusement, les amis ont aussi une influence positive dans la vie adolescente. L’ado peut se servir d’un ami comme d’un modèle positif et remarquable. Et les amis, c’est aussi s’entraider, se défendre, se protéger.

 

Pour rassurer les parents, on peut affirmer que les ados choisissent en général des amis qui ont et partagent les mêmes valeurs qu’eux. Et ces valeurs-là sont d’abord influencées par le contexte familial. L’ado a tendance à donner plus de crédit à l’avis de ses amis en matière de culture ado (musique, films, jeux, habits…). Par contre, en ce qui concerne la scolarité, un projet professionnel ou les valeurs morales, l’avis des parents compte vraiment (même s’il ne le montre pas !).

 

Faire partie d’un groupe est un moyen d’obtenir un certain statut dans l’organisation sociale. Et ce statut a une grande importance dans le bien-être de l’ado selon qu’il se sent intégré ou non, apprécié ou non, populaire ou exclu ! Ce statut, selon comment il est vécu par l’adolescent, pourra laisser des traces bien longtemps après l’adolescence.

 

Nos ados accordent donc une importance particulière à la popularité. Être populaire, cela peut être le prestige, être vu, être aimé, être apprécié, être dominant, être au centre… et cela selon la vision de chaque ado. Dans tous les cas, pour être populaire, il faut savoir se démarquer. On peut se démarquer par l’agressivité, la richesse, l’apparence physique mais aussi par l’intelligence, la gentillesse, l’humour, le sport… Les leaders garçons conserveraient leurs statuts plutôt par la force physique et verbale alors que les leaders filles seraient plus exclusives et manipulatrices voire pourraient faire preuve de méchanceté.

Sources :

Le livre "Le développement de l’adolescent, l’adolescent à la recherche de son identité" de Christine Cannard

et dans une moindre mesure

Sylvain Connac – Apprendre avec les pédagogies coopératives

www.passeportsante.net

www.psychologies.com
www.canalvie.com

et d'autres sites internet


N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires: 0