Les 3 centres et les 9 personnalités de l'ennéagramme



Les 3 centres, 3 expressions fondamentales

 

Pour l’intelligence humaine, il y a 3 moyens fondamentaux de s’exprimer : instinctif, émotionnel ou mental. Nous devrions idéalement utiliser les 3 moyens (3 centres) et notamment celui qui est le plus efficace selon les circonstances. Nous sommes capables d’utiliser les 3 centres mais chacun aura une préférence pour un moyen d’expression même si ce n’est pas toujours le plus efficace. Dans certains cas une décision demande réflexion (centre mental) et dans d’autres une décision doit être rapide (centre instinctif) ou alors exiger de l’empathie, de l’affection (centre émotionnel).

 

Le centre instinctif comprend les personnalités 8,9 et 1.
Le centre émotionnel comprend les personnalités 2,3 et 4.

Le centre mental comprend les personnalités 5,6 et 7.

 

Quel centre avez-vous tendance à privilégier au détriment des autres ?

 

Les 9 personnalités de l’ennéagramme

 

Privilégier un centre (instinctif, émotionnel ou mental) au détriment des autres fait de nous une personne incomplète qui n’utilise pas toutes ses possibilités, tout son potentiel.

 

Durant notre petite enfance, nous avons dû nous adapter à un monde que l’on jugeait hostile à tort ou raison. Face à ces difficultés ou problèmes, nous avons développé une stratégie de défense permettant de nous adapter au mieux et éviter toute souffrance réelle ou imaginaire. Cette stratégie est devenue avec le temps une habitude que l’on appelle « compulsion ». En effet, la compulsion dénote notre incapacité à réagir autrement. Elle constitue l’élément de base de notre personnalité et est notre type correspondant à un chiffre de l’ennéagramme. Cette compulsion, propre à chacun et répétitive, fait de nous des individus déséquilibrés et elle restreint nos libertés et potentialités.

 

Chaque type ou personnalité est donc caractérisé par une compulsion (stratégie habituelle) qui a pour but d’éviter, de fuir quelque chose propre à chaque type.

 

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires : 0