Addictions et les émotions correspondantes


La consommation de substances (alcool, cannabis…) dont certaines peuvent mener à une addiction modifie notre perception de la réalité. Considérées à tort ou à raison comme « récréatives » par certains, ces substances n'en sont souvent pas moins « des cache misères ».

 

En effet, certaines addictions voilent les sentiments, émoussent le mental en le rendant léthargique et lourd. Ainsi la vie nous paraît différente de ce qu’elle est en réalité. En Médecine Ayurvédique ou Chinoise, on considère que les addictions bloquent la circulation de l’énergie et peuvent empêcher la croissance, l’évolution notamment spirituelle. Dans d'autres cas, elles peuvent élever la conscience mais temporairement et de façon incontrôlée et déformée. 

 

Les addictions peuvent être à l'origine d'obsessions. Elles aident effectivement le mental à ne pas voir ou à ne pas se focaliser sur certains aspects de la vie. Mais elles peuvent aussi provoquer une nervosité mentale et une impatience qui engendrent désirs déraisonnables, fausses envie, colères, envies, cupidité ou jalousie. 

 

L’addiction supprime donc une certaine forme d’énergie émotionnelle qui nous pose problème. Si l’on veut se défaire d’une addiction ou d’une obsession, il est donc également important de travailler sur cette émotion particulière que l’on cherche à supprimer ou à cacher (par l'addiction). Le premier pas serait donc d’abandonner le besoin (conscient ou inconscient) de vouloir supprimer cette émotion particulière de notre vie.

 

 

Voici d’après la Médecine Ayurvédique, les correspondances entre les addictions et les émotions que l’on cherche à cacher (et les chakras associés pour information). 

Addictions et émotions

Source : d’après « le guide essentiel des chakras » de Saradananda Swami

 

 

Autoportrait sous morphine de Ernst Ludwig Kirchner (1880-1938), Common Wikimedia.

N'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

 

Commentaires : 0